Tony NEUMAN de Touch Line

photo Tony NeumanTony Neuman, fondateur et directeur de l’Ecole Touch Line, répond à nos questions.

En 1996, Tony a créé Touch Line, école de massage assis Amma et de Amma Allongé.

Tony est à l'origine du massage assis en Europe et a formé plus de 12 000 élèves à la technique du amma assis.

D'origine américaine et de formation massothérapeute, sa passion des voyages et du massage l'a amené en Europe pour transmettre son savoir-faire et nous faire partager sa passion du massage.

Bonjour Tony, peux-tu te presenter briévement à nos lecteurs.

Je m'appelle Tony NEUMAN, 45 ans, président de l’Ecole Touch Line.

Qu'est -ce qui t'a fait choisir le massage comme métier ?

À  21 ans, j'étais baba cool et je vivais dans ma caravane avec ma copine et mes 2 furets. J'étais une sorte de gitan qui adorait les Grateful Dead. Je passais de ville en ville avec tout un groupe qui partageait les mêmes idéaux que moi. Àprès avoir fait la fête durant des années, je me suis rendu compte que mon cerveau « ramollissait », que je m’abrutissait et que je ne pouvais pas continuer comme cela.

Je me suis alors souvenu avoir reçu un massage Shiatsu 3 ans plus tôt par une dame lors d’une de mes migrations. J’ai recontacté cette dame pour savoir où elle s’était formée. J’ai alors eu envie de faire du massage pour me sortir de la vie que je menais et donc plus pour l’expérience personnelle que pour le métier en lui-même.

J’ai donc rejoint l’école  Boulder School Massage Therapy et, après 2 mois j’ai réalisé que j’avais un don pour le massage.

Quelle est ta formation en massage et ton parcours ?

J'ai fait l’école  Boulder School Massage Therapy durant 2 ans ( 1000 heures de cours). Ensuite j’ai fait 500 heurs de cours au Amma Institute durant 6 mois.  En 1992, j’ai suivi 500 heurs de cours à Latitute, ecole de massage Therapie à Quebec .
Je suis  »certified massage therapist », diplôme d'Etat aux USA.

Tu as été formé par David Palmer, le père du massage assis. Quel souvenir en gardes- tu ?

J'ai un souvenir qu’il m’est difficile d’exprime avec des mots. J’ai passé 7 ans avec lui comme assistant. David m’a appris énormément en massage et aussi en dehors du domaine du massage.

Que faisais-tu comme métier avant de créer Touch Line  ?

J'ai été masseur à domicile pour le gratin hollywoodien. Catherine Turner, Steven Spielberg, Calvin Klein ont été mes clients pendant 7 années.  Je faisais aussi du massage assis a NY dans les entreprises.

Cela fait maintenant 20 ans que tu es en Europe. Quand tu es arrivé personne ne connaissait ou pratiquait le massage assis car on peut dire que c'est toi qui l'a importé des US. Qu'est-ce qui t'a fait choisir la France plutot qu'un autre pays ou tout simplement rester aux USA ?

J'aime mieux l’énergie de création que l’énergie de conservation. Aux USA tout était créé et c’était donc trop facile. J’avais besoin du défi de créer quelque chose là où il y avait beaucoup de méfiance. J’avais aussi une forte infinité avec la France. Thomas Jefferson a dit "Chaque homme a 2 pays, le sien et la France"  et dès que j’ai mis les pieds en France, c’est ce que j’ai ressenti.

Le massage assis Touch Line est à base de Amma, massage traditionnel japonais. On peut voir a l'heure actuelle différents massages assis ou diverses écoles le proposant en formation. Qu'est-ce qui caractérise le massage Touch Line et en ferait un meilleur choix de massage assis plutôt qu'un autre ?

J'ai été formé au Amma au « Amma Institute » situé dans le quartier japonais de San Francisco. Cette école est le seul enseignement authentique aux USA puisque c’est une école dont les formateurs sont japonais.

En fait, je n’y ai pas simplement appris le amma : j’ai appris le amma dans un quartier japonais, dans un cadre japonais et dans une ambiance japonaise avec ses rituels et sa culture .

La différence de l’école Touch line est donc d’avoir un formateur qui a étudié le amma dans une école 100% amma . J'ai aussi été l'assistant de David Palmer pendant 53 stages en 7 ans…inutile de dire que j'etais jeune et pas forcément pressé d'enseigner !

Quelle est la différence entre ton massage assis et celui proposé dans les autres ecoles ?

La différence est que mon massage est la source.

Au départ, il y avait David Palmer, puis moi. Et donc, en apprenant chez Touch Line vous allez appendre le Kata originel et non une version modifiée. C'est un peu comme si vous copiez des documents : a force de faire des copies et des copies vous allez perdre en qualité à chaque nouvelle version. Avec Touch Line, vous avez l'original et donc aucune perte de qualité.

La différence entre Touch Line et les autres écoles est aussi dû à la pédagogie. Chez Touch Line, nous n’enseignons pas le massage assis comme une technique, mais comme une approche. La technique c’est le amma, mais le massage assis est une approche autant intellectuelle que manuelle. Chez Touch Line, nous avons beaucoup investi dans les supports de cours ( audio, video, supports papiers) en ligne afin de donner aux praticiens toutes les chances d’acquérir le technique dans les meilleures conditions possibles. Il s’agit d’une première dans le domaine du massage : pendant sa pratique, l'élève a accès à un compte en ligne avec les supports de cours vidéo. S’il rencontre un problème, par exemple, dans la partie du kata qui touche le coude, il tape simplement le mot-clé « coude » et il est directement redirigé vers la séquence vidéo qui concerne le coude.

Chez Touch Line, l’objectif est de toujours innover et non pas de copier.

La formation Touch Line n'est pas une formation de massage de 2 jours mais un processus de formation de 4 mois :

  • les 2 jours de formation en centre sont le début du processus.
  • la pratique grâce aux outils pedagogiques est le milieu du processus
  • l'examen avec le professeur qui recoit le kata par l'élève et lui remet un compte-rendu avec les corrections est la fin du processus.

C'est seulement à l'issue de ces 4 mois que l'élève obtient son certificat Touch Line.
L’Ecole Touch Line c'est également un reseau. Nous possédons notre propre réseau social interne   'Massage Book' grâce auquel les élèves peuvent communiquer entre eux, s’entraider et se rencontrer.

Je m’engage également personnellement à régulièrement rencontrer les élèves Touch Line, à leur fournir des opportunités de travail ainsi qu’à éduquer le public en général sur les bienfaits des techniques manuelles. Par exemple, par le biais de la vidéo que vous trouvez ci-dessous)

Ta formation débute en enseignant la fin du kata,. Comment expliques- tu cette methode et qu'est ce qui t'a donné l'ideée de la mettre en place ?

A la base, je l'ai fait car ma formation débutait le vendredi soir et que les élèves arrivaient très fatigués.  Comme le début du Kata est très relaxant, j’ai donc évité de commencer par cette partie alors que tout le monde était déjà très fatigué. Pas question de les faire s’endormir au bout d’une heure ! Le vendredi soir, en commençant par la fin du kata très dynamisante, les élèves étaient rapidement dynamisés.

Cette idée m’est venue en regardant le film « La piscine » qui commence par le dénouement et qui se termine par le début.  J'ai trouvé cette technique cinématographique fascinante et l'ai appliquée au kata. Avec cette technique, ce qui est intéressant est que, dès le début de l’apprentissage, on sait où l’on doit arriver.

La fin du kata se compose de  techniques impressionnantes et difficiles à maîtriser. Etant donné que la plupart des mes élèves viennent avec un bon bagage de connaissances et de techniques de massages, le fait de commencer avec la partie la plus difficile du kata, permet de les mettre sur un pied d’égalité avec les autres élèves pour qui le kata est la première expérience du toucher.

Depuis plus de 15 ans tu formes toi-même tous tes élèves. Tu n'as jamais fait appel à d'autres formateurs. Est-ce que ce n'etait pas dur, par moment, de tout faire toi -même ?

J’ai toujours adoré former mes élèves car je suis réellement passionné par la transmission de cette formation et que, de plus, j’adore voyager et courir partout dans le monde. Évidemment, il y a un revers à ce style de vie et il est vrai que pour ma vie personnelle et familiale cela s’est avéré compliqué d’être toujours en vadrouille. J’ai cependant choisi de favoriser ma passion au détriment de ma vie privée.

Tous les jours, je rencontre des gens de tous les âges qui sont à la recherche d’eux-mêmes. À 23 ans, j’avais déjà trouvé ma voie et j’ai fait en sorte de pouvoir la suivre.

L’année 2012 sera une année charnière pour l’Ecole Touch Line  car tu vas commencer à avoir des formateurs qui vont faire tes formations. Comment recrutes-tu tes formateurs ?

Je ne recrute pas mes formateurs. Pour devenir formateur, le chemin est long et ce n’est pas rentable. Il faut le faire par amour de la transmission.

Je me suis entouré de formateurs qui ont fait le choix d’enseigner et qui viennent vers moi pour que je les aide à accomplir ce désir. Comme cela a été le cas avec David Palmer, c’est moi qui suis allé vers lui et qui lui ai demandé si je pouvais être son assistant. Il m’a dit ok et m’a demandé de déménager près de chez lui à San Francisco. Je l’ai fait de suite.

J'applique maintenant le même principe pour les formateurs Touch Line. Je choisis les gens qui viennent vers moi par passion.

Penses -tu réussir à garder la même qualité de formation par tes formateurs ?

Absolument ! C'est un processus qui dure des années ! Mes formateurs me suivent depuis des années, je passe du temps en privé avec eux ou par téléphone pour affiner, discuter. Je m’engage à 100% auprès d’eux. Il ne s’agit pas d’un processus rapide, mais, au contraire, d’un processus qui demande beaucoup de travail, de rigueur et de passion.

Actuellement, je donne 4 à 6 formations par mois. Je ne désire pas arrêter d’enseigner mais j’aimerais pouvoir assurer 2 à 3 formations par mois et également assurer la qualité des formateurs Touch Line.  Mon but est donc de faire de la formation et du contrôle de qualité.

Pour devenir formateurs, les praticiens doivent me suivre durant au moins 12 formations, soit 12 week-end. Mais, en réalité, ils doivent travailler plus que 12 week-ends.

Durant les 6 premières formations, ils sont là en tant qu’observateur. Lors de la 7ème formation, ils commencent à enseigner des petites parties du kata afin que, à la 12ème formation ils puissent enseigner le kata en entier. À la fin de leur formation, je les évalue mais leur formation ne s’arrête pas là pour autant.

En Occident, nous faisons tout trop vite ! Avec les formateurs Touch Line j’applique plutôt un enseignement à la japonaise : un enseignement long mais de qualité.

ON-SIDE ENTERPRISES créé par David Palmer  était la première entreprise officielle de massage assis au monde. Il y avait David, moi et d’autres formateurs. Lorsque j’ai rejoint David, il m’a dit quelque chose qui m’a vraiment marqué :

 "Pour être un bon formateur, Il faut suivre 4 étapes. La première étape, c’est de maîtriser l’art d’être un élève. L’étape 2, c’est d’être un praticien/masseur pendan de longues années avant de passer à l’étape 3 : être assistant de formation. Apèrs avoir passé des années à apprendre à maîtriser l’étape 3, tu peux passer à l’étape 4 : être formateur. »

Je me souviens que j’adorais, lors des formations avec David, être invisible en tant qu’assistant et pouvoir traverser la pièce et amener mon soutien à David alors que tous les élèves restaient focaliser sur lui. 

Actuellement, le gros problème des formateurs en Europe est qu’ils sont passés de l’étape 2 à l’étape 4. Ils passent de praticien à formateur sans passer par l’étape 3, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas acquis la pédagogie de l’enseignement.

Pour imager cela, prenons le cas d’une mère de famille qui depuis 11 ans est une maman géniale avec sa fille. Si cette mère de famille géniale décide de postuler dans une crèche, elle devra suivre un CAP. Si elle disait simplement à la directrice de la crèche « je suis qualifiée parce que je suis une maman géniale », elle se ferait envoyer sur les roses. Pour travailler dans une crèche, même une maman doit faire des études.

Pourquoi alors trouve-t-on acceptable que des formateurs en massage soit masseurs, et donc formés pour être masseur, et qu’ils enseignent sans avoir reçu le moindre enseignement pedagogique

Je pose ici une question au lecteur :
"Est ce que vous trouvez que, en général, les masseurs que vous croisez font que le niveau de massage en France est:

A) Vraiment top, rempli  de professionnels sérieux, généreux et compétents
Ou
B) Plutôt médiocre, et qu'il y a  de tout et n'importe quoi

Si, pour vous, la réponse est B, posez vous encore les questions suivantes :

Comment en est-on arrivé là Est ce que les français sont incapables de masser ?

Au contraire, tout le monde peut masser, mais si l’on en est là actuellement en France c’est que l’étape 3 n’existe pas chez vos formateurs.

Ils se sont autoproclamés formateurs et sont certainement passés du stade de praticien au stade de formateur sans passer par le stade d’assistant qui consiste a suivre une formation pédagogique SPECIALISEE dans la transmission et la maîtrise pédagogique du massage assis.

Le niveau apparemment déplorable du massage en France (selon l’avis général de mes clients et élèves) est le résultat de ce manque de formation pédagogique. Tout le monde peut se nommer formateur et être payé pour exercer ce travail.

Pour aller a l'ecole du Tui Na en Chine, il faut d'abord passer 2 ans à casser du riz avec l'exterieur de la main pour apprendre l'humilité, la patience, l’engagement, la maîtrise, et la technique, avant de pouvoir accéder aux autres etudes. Il faut donc apprendre à se concentrer 100 % sur un geste pour que la qualité et la maîtrise soient acquises. 

Quel est le résultat des formations dispensées par des formateur peu qualifiés ? A vous de me le dire !

Quelle est la différence entre l'ancien Touch Line et le nouveau Touch Line ?

L'ancien Touch Line  ne faisait que de la formation, ma passion de base. Je ne voulais pas être prestataire et les demandes de prestations étaient données gratuitemet à mes élèves.  Je suis très fier d'avoir placé plus de 1 000 élèves dans des entreprises, et de générer annuellement environ 100 000 euro de prestations pour mes élèves.

Un jour, j'ai été contacter par l’un de mes élève. Il m’a dit avoir trouvé la formation géniale, mais que lui et d’autres élèves étaient frustrés parce qu’ils ne trouvaient pas de travail en tant que prestataires de services pour le amma assis. Cet élève m’a donc proposé de fusionner les 2 activités (prestation et formation) afin de fournir des empllois aux praticiens TL.

Ainsi, maintenant, nous n’attendons plus simplement les offres à transmettre aux élèves. Au  contraire, nous sommes  proactifs dans la recherche d’offre et prospectons dans les entreprises afin de donner du travail aux praticiens TL.

Le marché du massage en Europe est totalement différent de celui des US, principalement à cause des formations. Il y a une phobie des kinés en France qui s'octroient le monopole du massage. Est ce que toi ou tes élèves avez déjà eu des  problèmes avec les kinés ?

Certains de mes élèves ont reçu des  lettres types, mais rien de plus. Il est vrai que la peur est paralysante mais je dois dire que, depuis 15 ans, j'ai vu des hauts et des bas dans la démarche des kinés et de a virulence plus ou moins dosée. Dommage pour eux que toute cette démarche ne soit pas constructive et que finalement elle les empêche de se concentrer sur le plus important : leur travail.

Actuellement, je trouve que leurs interventions sont rares. 

Comment réagis-tu face à ces menaces et que conseilles-tu ?  

Je me concentre avant tout sur mon travail, car je pense que cela ne mérite pas que l’on y mette de l’énergie. Trop en parler alimente quelque chose de négatif, et je veux m’orienter vers ce qui est constructif.

Peux-tu donner un conseil aux masseurs qui ont du mal à vivre du massage ?

Après avois formé plus de 13 000 élèves, je suis persuadé que le succès est une question d’attitude plus que d’aptitude. C'est comme vouloir rouler 200km avec une seule goutte d’essence : c'est génial mais irréel ! Comme pour tout, il faut savoir se donner les moyens.

Il est impossible pour moi de donner des conseils en quelques lignes.   Je pense que toutes les écoles de massage qui proposent des formations techniques devraient apprendre aux élèves comment gagner leur vie avec leur technique.

La semaine dernière, lors du cours de coaching-marketing, j’ai vu une élève qui s’est endettée pour apprendre 8 ou 9 technique de massage sur 6 mois sans avoir eu aucune formation de marketing. A la fin de la formation elle était en pleurs car elle a réalisé que des connaissances en marketing et une seule technique de massage sont suffisantes pour réussir.

Le cours de coaching-marketing Touch Line enseigne comment surmonter les obsctacles psychoaffectif qui empêchent les masseurs de gagner leur vie en faisant du bien aux autres.

Le plus gros frein au succès des masseurs, ce n’est ni les kinés, ni la concurrence. Le plus gros frein au succès des masseurs, c’est eux-mêmes et leur peur du jugement !

Le cours de coaching-marketing Touch Line coûte 120€. Cela représente 6 clients de massage assis. Je crois fermement que cette journée permet d’avoir encore 6 clients supplémentaires. Si vous avez encore un doute, allez sur Massage Book, le réseau social de Touch Line, et posez des questions à mes anciens eleves.

La journeée de coaching-marketing est indispensable, dommage que tout le monde passe à côté !

As -tu une anecdote à nous raconter ?

Au Colorado, dans le spa d’un complexe hôtelier où je travaillais, tous les employés pouvaient manger gratuitement à la cantine mais ils devaient porter un uniforme.

Comme je ne voulais pas porter mes habits blancs pour manger des spaghettis bolognaises, je me suis changé. La directrice est venu me voir et m'a renvoyé sans manger. J’étais furieux et affamé !

En début d’après-midi, la spa manager m’a dit que la directrice voulait venir se faire masser car elle avait un mal de tête terrible.  Évidemment, c’est moi qui ai dû la masser durant 3 heures alors qu’elle m’avait renvoyé de la cantine quelques heures plus tôt.  Je n’avais qu’une seule envie : l’étrangler ! J’ai donc dû vraiment chercher au fond de moi l’énergie pour être professionnel et faire mon métier. Elle a été vraiment contente du massage et n’avait plus mal à la tête. Elle m’a remercié et nous sommes devenus les meilleurs amis du monde.

Les meilleurs clients ne sont pas ceux que l’on a envie de masser. Au contraire, ce sont ceux que l’on a pas envie de masser et pour lesquels on doit chercher l’énergie au fond de soi pour surmonter nos sentiments.

J'ai souvent entendu dire "Tony neuman est un business man".
La notion de business est très différente d’un pays et d’une culture à l’autre.
En France, il semble que le terme business soit, en général, auréolé de sentiments négatifs et cette étiquette t'as souvent été collée en France , alors que dans d’autres pays non. 
Que peux- tu repondre à ces personnes qui te qualifient de Business man ?

Tous les jours, je rencontre des élèves qui me disent que je suis un business man. Je leur réponds simplement que si j’étais un business man, ils ne me rencontreraient jamais.

Actuellement, je suis à Lyon pour donner une formation à 3 élèves alors que lorsque je donne une formation, il faut que j’ai un minimum de 5 élèves pour pouvoir me payer un petit salaire. Si j’étais un business man, je ne serai pas là !

Essayez d’aller chez Franck PROVOST et demandez à être coiffé par Franck PROVOST, aller chez AFFLELOU et demandez à avoir des lunettes fabriquées par AFFLELOU. Eux, ce sont des Business Men : de gens pas accessibles. Moi, je m’assieds, mange avec mes élèves pendant les formations et je quitte ma famille uniquement pour faire mon métier.

Finalement tout est une question de perspective  et ceux qui ne réussissent pas aiment dire des gens qui réussissent que ce sont des business man !

La définition d’un business c'est :  une structure qui propose un produit a ceux qui en veulent. Ce processus est plus ou moins honnête selon que ceux qui le mettent en place le font avec amour et passion ou avec intérêt pur.

En début de semaine, j’étais à Casablanca pour former un docteur au amma assis. Cette personne est une business woman que je mets dans mon top 5 ! Elle est redoutable et musulmane ! Certaines cultures ne jugent pas le fait de faire du commerce de son savoir-faire, ni d'avoir des compétences pour le commerce tout en vivant sa religion.

Pour moi, le succès appartient à ceux qui arrivent à se réconcilier avec le jugement des autres et à surmonter la critique ! Ils parviennent alors à gagner leur vie avec ce qu’ils savent et aiment faire !

Que peux-tu dire aux personnes qui sont en train de chercher une formation et n'arrivent pas à faire leur choix pour les convaincre de choisir Touch Line ?

1 - Aller sur Massage Book, le reéseau social de Touch Line et posez vos questions aux anciens élèves http://www.massagebook.fr
2 - Venez me rencontrer ! La première heure de chaque formation est ouverte à tous, gratuite et sans obligations ! Cette première heure vous permettra de voir une partie de ce que propose Touch Line et vous pourrez donc faire votre choix en toutes connaissances de cause.

Pour plus d'information sur les formations en Massage Assis Amma ou Massage Allonge Amma, visitez le site Touch Line http://www.touchline.fr

Pour plus d'information sur les formations en Massage Assis Amma ou Massage Allonge Amma, visitez le site Touch Line http://www.touchline.fr

Tony Neuman, Fondateur de Touchline from Tony on Vimeo.

Extraits-du-livre-de-Tony-neuman-le-massage-assis

Ecrit le 25/02/2011