Didier ROCHE de LE SPA DANS LE NOIR ?

didier roche spa dans le noirBonjour Didier, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis un entrepreneur aveugle de 44 ans, j’ai notamment contribué à la création du groupe des célèbres restaurants « Dans le Noir ? », groupe dont je suis actuellement le Directeur Général en plus d’en être associé.

Tu es gérant du SPA  « Dans le noir ? » de PARIS, peux-tu nous parler de ton institut ?

C’est un spa dans lequel les prestations sont réalisées dans le noir absolu ou en lumière tamisée dont les praticiens sont tous aveugles ou très malvoyants ce qui en fait un lieu unique au monde. L’endroit est équipé de cabines doubles pour que notre clientèle puisse vivre le massage en duo, elles sont très prisées pour les massages en couple. Notre salon de massage dispose d’un hammam mixte au ciel étoilé, pouvant se réserver en hammam privatif. Enfin nous mettons à la disposition de notre chère clientèle une salle de gommage dédiée.

Pour toi, quel est la force de cet endroit ?

C’est un lieu unique au monde dans son concept de massage bien-être dans le noir absolu avec des praticiens aveugles ou très malvoyants. Notre salon de massage se veut un lieu sobre ou tout réside dans la relation avec les praticiens, dans la prestation et non dans le décorum, la vérité est dans leurs mains, dans ce qu’ils ont à offrir pour que ce lieu soit le must du massage Paris...  Ensuite il donne la possibilité aux personnes complexé de pouvoir enfin pousser la porte d’un centre de bien-être ou la dictature du regard disparait, ou être soit même dans la tenue d’Adam ou d’Eve est autorisé, sans honte quel que soit son âge, sa taille, son poids, quel que soit les marques de la vie que nous pouvons avoir sur le corps. C’est un institut hors normes où la diversité s’exprime sans retenue. C’est aussi un lieu ayant l’agrément d’état de l’entreprise solidaire ce qui n’est pas pour déplaire à nos visiteurs.

À quelles difficultés es-tu confronté ?

A celles d’un manager de spa : gérer le quotidien avec son lot de problèmes techniques, de gestion d’êtres humains. De devoir faire face à des fournisseurs peu scrupuleux, qui peuvent surfacturer des prestations. Faire face à des charges de plus en plus lourdes avec un droit du travail d’une grande complexité qu’on ne sait jamais si nous sommes dans le droit chemin. La difficulté également d’outils de gestion adaptés aux personnes aveugles totalement inexistants, me contraignant à en avoir développé un sous Excel, logiciel de caisse maison encore incomplet mais on avance. Une grande difficulté est aussi d’être en bonne position sur le WEB car s’il est une vitrine exceptionnelle dans son nombre de visiteur, internet demeure une jungle où se faire une place me semble parfois plus dur que de gravir l’Everest avec ma canne blanche …

Après plus de 4 années d’existence, peux-tu nous raconter ton meilleur souvenir ?

C’était à l’ouverture, une femme de 87 ans sort d’une des cabines de massage et remercie la praticienne en lui expliquant qu’elle n’osait pas aller dans ce genre d’endroit à cause de son vieux corps qu’elle ne voulait pas montrer. Le noir absolu et le fait d’avoir un praticien aveugle la convaincu et disait-elle, « je peux mourir je l’ai enfin fait ». Comme on dit parfois, je me suis accroché au comptoir tellement ce moment fut plein d’émotions.

As-tu des projets de développement ?

Nous n’avons pas que le spa de Paris, nous sommes une franchise qui se développe à travers la France avec un spa sur Bordeaux et bientôt dans d’autres villes. Nous développons une gamme de soins visage et très prochainement une gamme de soins corps.

Pourquoi en es-tu arrivé à créer ces SPAS ?

Dans la même veine que le restaurant « Dans le Noir ? » j’ai souhaité faire remonter dans l’échelle de valeur la personne handicapée visuelle en lui ouvrant le métier d’esthéticienne et praticien de massage bien-être. Après leur avoir ouvert l’accès au CAP d’esthétique j’ai compris qu’il fallait montrer à ce secteur que le professionnel non-voyant avait non seulement toutes les compétences pour travailler dans le champ du soin visage ou du soin corps mais aussi et surtout que la clientèle serait toute attentive à ces salariés d’un genre nouveau. Une personne aveugle utilise le touché des heures par jour et ce depuis très longtemps souvent, depuis sa naissance parfois. Elle demeure donc une personne naturellement disposée à sentir les tensions, le type de peau … la main est un outil qui véhicule plein de choses, c’est avec elle que je dis « je t’aime » à mes enfants par exemple, c’est elle qui transporte mes sentiments à l’instar du regard. La personne étant privée de la vue ressent donc le corps mieux que personne juste parce que son quotidien se nourrit de ce mode d’échange.

Enfin, pourquoi as-tu choisit Massage Factory comme fournisseur ?

Le professionnalisme dans la réponse fournie à mes questions, la qualité des produits mon fait choisir massage factory comme fournisseur de notre chaine de spa de luxe, car c’est ainsi que nous définit la presse et le web. Il me fallait donc des interlocuteurs connaissant bien le métier, cela m’a terriblement manqué à l’ouverture de notre spa de Paris, des soit disant professionnels m’ont très mal conseillé et cela m’a coûté horriblement cher. Massage factory à ce truc de bien qui est l’obsession de la satisfaction client, ils ont tout compris car on y revient toujours.